Le corps est influencé par nos émotions négatives- Témoignage Anatomie Intuitive Theta Healing




Laurence : Oui. En fait, je faisais le constat que j’ai essayé pas mal de techniques, j’ai abordé plusieurs blessures et croyances. Mais là, je ressens tout de suite, en fait, qu’il y a des choses qui se débloquent.



Philippe : Pour moi, c’est vraiment une nouvelle vision après Base, Avancé, Manifestation, c’est encore plus profond. On gratte, et on va chercher des choses qui nous remuent, qui vont à la racine des problèmes.


Laurence : Vraiment, je redis : la puissance. Alors, j’ai envie de dire la simplicité, tout en étant complexe, puisque cela demande vraiment de la pratique, de s’acquérir l’outil, vraiment, il y a une gymnastique mentale avec à acquérir pour faire le maximum de liens.


Et du coup, cela va chercher tout, on a vraiment l’impression que cela va chercher tout.


Moi, aujourd’hui, c’est la première fois que j’ai touché à ma blessure de trahison. Et j’ai senti que cela me faisait mal, donc cela a vraiment touché l’émotion. Ce matin, en arrivant, le mot « trahison » me tordait le ventre et là, voilà, je ne ressens plus rien à ce mot-clé. C’est un mot, mais je n’y colle plus d’affecte. Donc, effectivement, ni d’affectes ni de symptômes d’ailleurs, parce que beaucoup, cela se transformait en symptômes.


Philippe : Et bien, pour moi c’est la suite, il y a deux jours. En fonction des systèmes que nous avons travaillés, c’est la suite. C’est-à-dire qu’il y a une difficulté rencontrée sur le mot «justesse, justice », qui a commencé hier avec le travail sur l’ossature. Et là, aujourd’hui, sur les hormones, cela s’est terminé.

Alors, peut-être qu’on va encore trouver d’autres choses.


Mais, je me sens vraiment libéré d’un poids sur l’injustice.


Des choses qui me mettaient en colère : quelqu’un qui se comporte mal sur la route, quelqu’un qui ne fait pas ce qu’il faut, quelqu’un qui est têtu, qui n’est pas dans la justesse… Alors, on va voir ce qui va se passer, mais j’ai une sensation intérieure de nettoyage, d’être libéré, de ne pas réagir de la même manière. Pas besoin qu’il y ait un feu qu’on puisse attiser. Il n’y a plus de feu.

C’est apaisé. Donc, cela me plait. C’est super.


Laurence : L’estime de soi dans le squelette. La confiance en soi, l’estime de soi. L’effet de se sentir soutenu, trouver son soutien. La colère, le ressentiment dans les champignons, les levures… Je redis : la vision que j’ai du couteau suisse avec le Thetahealing parce que, effectivement, il y a multiples combinaisons, multiples façons, et sur multiples symptômes : mal-être, maladie, désir de changement... J’ai envie de dire : il y a une réponse à tout.



Philippe : Je ne dirais pas mieux. C’est magique.


Je suis vraiment quelqu’un de très rationnel. J’ai fait de l’électronique, de la programmation. Il y a deux options : c’est 0 ou 1. Donc, les polarités c’est 0 et 1. Cela existe ou cela n’existe pas. Il n’y a pas de milieu.


Donc, pour moi c’est vraiment une découverte d’aller travailler dans le corps qui est différent, qui bouge, qui est vivant, jusqu’à la moindre cellule. Pour moi, c’est magique.

Ce qui m’interpelle, c’est qu’en fait, en fonction de chaque partie du corps qu’on a déjà vue, il y a des croyances.


Et que ces croyances sont liées à un fonctionnement ou dysfonctionnement de cette partie du corps.


Alors, que ce soit les champignons, les hormones, les os, et d’autres choses qu’on va voir derrière, je n’en doute pas. Et qu’il y a des modifications de nos cellules qui sont dans le dysfonctionnement et qui amènent des symptômes, des maladies, des réflexions, des attitudes dans la vie. Et cela, pour moi, c’est interpellant de découvrir dans ce cycle Anatomie Intuitive.


Donc, intuitivement, nous allons visiter l’anatomie de l’os dans une part particulière. Donc, les os, les hormones et la partie cellulaire, et on y découvre des choses merveilleuses, et l’on se rend compte qu’à un endroit, il y a un petit dysfonctionnement.


Et que ce dysfonctionnement, quand on pose la question à la personne ou que l’on traine avec elle, et bien l’on aboutit à une croyance ou à un sentiment qui n’est pas installé ; enfin, quelque chose à travailler. Je trouve cela fantastique. Et, ce n’est pas parce que ce n’est pas ma formation, ce n’est pas ma façon de voir les choses parce que je ne sais pas faire ; mais par contre, entrer dans l’intuitif, aller trouver les informations et découvrir que derrière, il y a un système qui est installé, et que l’on peut le modifier ; et que les cellules vont mieux, le corps va mieux et que la personne va mieux, cela est magique.



Laurence : Et bien, en fait c’est cela. C’est le lien qu’il y a avec les croyances, pour moi cela me fascine. Cela fait un moment que je sais que le mal a dit, qu’une maladie vient donner une information sur quelque chose qui ne va pas bien en nous. Et là, en fait, tout à l’heure je parlais des virus, des parasites, c’est-à-dire des gens qui se sentent envahis, mais qui se laissent envahir par des parasites, des vers, des choses comme cela… Il y a moyen de stopper cela en travaillant sur la croyance.


C’est-à-dire qu’une fois qu’ils ne se laissent plus envahir, ils n’ont plus cette nécessité, parce que quelque part, c’est un devoir d’être envahi et de se laisser faire… donc ils retrouvent leur posture saine. Cela veut dire savoir dire non, tout simplement. Parce qu’en fait, je pense que déjà rien que de savoir dire non, c’est aussi pouvoir dire non à la maladie, non à ce qui s’installe chez nous alors qu’on ne l’a pas souhaité.


Moi, je trouve que c’est révolutionnaire. Je suis stupéfaite, et j’adore faire cette expérience-là et de voir tout cela possible.



-Bien ! Justement vous venez d’entendre un petit peu les témoignages de Philippe et Laurence qui ont vraiment voulu partager avec vous. Ils attendent vraiment de faire les scans la semaine prochaine. C’est une expérience extraordinaire, et je ne peux que vous conseiller de vous y préparer.



Laurence : Moi, je dis : merci ! Je ne savais pas ce que j’allais chercher ce matin, mais je sais ce que j’ai trouvé en tout cas.



Johanna-Ils viennent la semaine prochaine pour poursuivre leur entraînement et pouvoir travailler sur les éléments que vous leur avez donnés. Alors, si vous voulez vous entraîner à la technique du Thetahealing, vraiment être dans cette dynamique de comprendre les systèmes du corps, les pensées limitantes qui y sont associées, je vous invite à vous inscrire à la prochaine session de la formation sur ce lien :


bit.ly/liste-attente

.


On se donne rendez-vous de l’autre côté.



2 vues
Contact

Nous sommes à votre disposition pour tout complément d'informations concernant les stages ou prise de rendez-vous.

​​

Tél : +33 7 69 48 29 91

Tél : +33 7 69 54 10 78

contact@thetadream.com

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône YouTube

FAQ   CGV

Mentions légales

Web Design by  Angeden.com